Les noces Barbares de Yann Queffelec

Publié le par louve

http://lireetvoir.l.i.pic.centerblog.net/rto27wbk.jpg

 

Quatrième de couverture :

Fruit d'une alliance barbare et d'un grand amour déçu, Ludovic, enfant haï par sa trop jeune mère - Nicole et ses grands-parents, vit ses premières années caché dans un grenier. La situation ne s'arrange guère après le mariage de Nicole avec Micho, brave et riche mécanicien qui cherche à protéger Ludovic. Hantée par ses amours brisées, sombrant dans l'alcoolisme et méprisant son mari, la jeune femme fait enfermer son fils dans une institution pour débiles légers. Mais Ludovic n'est pas l'arriéré qu'on veut faire de lui. Il ne cesse de rêver à sa mère qu'il adore et qu'il redoute. Même une première expérience amoureuse ne parvient pas à l'en détourner. Son seul but, son unique lumière : la retrouver. S'enfuyant un soir de Noël, il trouve refuge sur la côte bordelaise, à bord d'une épave échouée, écrit chez lui des lettres enflammées qui restent sans réponse. Et c'est là-bas, sur le bateau dont il a fait sa maison, que va se produire entre Nicole et son fils une scène poignante de re-connaissance mutuelle - qui est aussi le dernier épisode de leurs noces barbares. 

 

Mon avis :

 

J'avais déjà eu l'occasion de lire un roman de yann queffelec auparavant. je comptais donc découvrir un nouvel ouvrage de cet auteur que j'apprécie beaucoup. 
En ouvrant ce roman j'ai de suite compris que jamais je n'avais lu quelque chose de si dure, de si cruel et pourtant tout est tout à fait possible.
A plusieurs moment de ce roman déroutant j'ai espéré que tout allait s'arranger pour Ludovic, mais au contraire tout empire. Le pauvre grandi dans un grenier sale, sans aucun ami, aucune douceur, aucune tendresse, rien. Et il continue de grandir sans avoir jamais d'amour. 

On peut quelquefois penser que Ludovic est obsédé par sa mère et on aurait pas tort. Pourtant la jeune femme ne cesse de rejeter le fruit de ses entrailles...
Ne vous attendez pas à trouver dans ce roman du bonheur et de la joie car il ne recèle que de la peine et de la souffrance.
A lire d'urgence car ce roman en vaut vraiment la peine.

Publié dans romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article