Nous étions les hommes de Gilles Legardinier

Publié le par louve

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv7073097.jpg

 

Nombre de pages : 427 pages

Editions : fleuve noir

Quatrième de couverture :

C'est l'une des plus fascinantes énigmes qui soit. Sur notre planète, il existe plus de 1800 espèces de bambous. Chaque fois que l'une d'elles fleurit, tous ses spécimens, où qu'ils se trouvent sur Terre, le font exactement au même moment. Ensuite, l'espèce meurt. Personne ne sait expliquer ce chant du cygne, ni l'empêcher. Aujourd'hui, l'homme va peut-être connaître le même sort. Arrivé lui aussi à son apogée, il risque de disparaître… Dans le plus grand hôpital d'Edimbourg, le docteur Scott Kinross travaille sur la maladie d'Alzheimer. Associé à une jeune généticienne, Jenni Cooper, il a découvert une clé de cette maladie qui progresse de plus en plus vite, frappant des sujets toujours plus nombreux, toujours plus jeunes. Leurs conclusions sont aussi perturbantes qu'effrayantes. Si ce fléau l'emporte, tout ce qui fait de nous des êtres humains disparaîtra. Nous redeviendrons des animaux. C'est le début d'une guerre silencieuse dont Kinross et Cooper ne sont pas les seuls à entrevoir les enjeux. Partout sur la Terre, face à ceux qui veulent contrôler le monde et les vies, l'ultime course contre la montre a commencé...

 

Mon avis :

Nous étions les hommes est l'un de ces romans qui une fois terminé nous font réellement réfléchir au monde qui nous entoure. 

La couverture m'avait fortement attirée tout comme le titre et la quatrième de couverture ne fit qu'empirer mon envie de découvrir ce roman.

L'histoire démarre très fort dans une ambiance glauque, dérangeante et pleine de suspense. Dès lors le ton est donné pour ce thriller qui est à mes yeux une réussite.

Le style de l'auteur m'a charmé. Sa plume est claire, précise et son vocabulaire est riche. On découvre très vite Scott Kinross qui n'est pas à proprement parler d'un héros comme on en voit dans les films d'actions. Scott est médecin et surtout il travaille dans la recherche pour la maladie d'Alzheimer, une maladie qu'on découvre sous un autre jour tout au long du roman. 

Scott est un homme droit, solitaire si ce n'est sa collègue Jenni une généticienne avec qui il est associé pour découvrir d'où vient cette étrange maladie qui frappe sans prévenir.

Je pensais que le roman ne se basait que sur le milieu médical et cela ne m'aurait pas dérangé, mais l'auteur a souhaité nous en montrer davantage, pousser le noeud de l'intrigue beaucoup plus loin et on ne peut que le remercier car cela forme dès lors une intrigue incroyable, pleine de rebondissements, de trahisons, de meurtres, d'argents...

Car Scott et Jenni vont découvrir un moyen de prévoir le basculement d'une personne atteinte de la maladie. Grâce à eux, ils pourront prévenir les proches du jour exact où le malade ne reconnaîtra plus rien ni personne. Et c'est cette recherche que vont chercher à conquérir des gens loin d'être honnête.

Concernant l'histoire donc, j'ai été complètement envoûtée. On suit une aventure, sur fond d'histoire médicale et d'avancée pour l'humanité, complètement hors de ce à quoi on aurait pu s'attendre. Les protagonistes ne vont pas juste rester sagement derrière leur bureau puisque leurs vies seront en danger, et ils vont devoir se surpasser pour protéger leur découverte et protéger leur vie ainsi que celle de millions de personnes. 

Scott m'a beaucoup plu par son humour et son désir d'aider l'humanité à se battre contre le fléau qui les menace tous. Mais mon réel coup de coeur va à David hold, le garde du corps, cet homme à tout faire, qui n'hésite pas à protéger le médecin, allant jusqu'à tuer de sang froid et de ses mains. David est un personnage complexe et torturé et on découvrira que malgré les apparences, il n'est pas qu'une montagne de muscles et qu'il reste un être humain au plus profond de lui-même, se battant pour une cause juste.

Les autres personnages sont tout aussi intéressant et même le grand méchant du roman, l'ennemi de tous m'a charmé par sa raffinerie et sa galanterie. Si un tel homme existait, je suis sûre de lui succomber ^^.

Un thriller haletant, plein de rebondissements, de découvertes, de meurtres, d'alliances improbables sur fond de vérité et de questionnement sur l'état de notre planète et de ce que nous en faisons.

En bref un véritable coup de coeur pour ma part! coeur

Je remercie les éditions Fleuve noir et le forum Club de lecture pour ce partenariat qui m'a plus que ravie!

Publié dans romans

Commenter cet article

Véro. 30/01/2011 21:46


Ton avis suscite ma curioisté et j'inscris ce livre dans ma LAL !


louve 31/01/2011 17:43



tu ne seras pas déçue!


J'ai même prêté ce roman à ma belle-mère qui n'en décroche plus