Lune froide de Dean Koontz

Publié le par louve

 

http://lireetvoir.l.i.pic.centerblog.net/xw8tnxpi.jpg

 

Quatrième de couverture :

Pris de démence sous l'influence de la drogue, un jeune réalisateur hollywoodien déclenche dans une station-service une apocalypse de feu. En essayant de l'arrêter, Jack McGarvey, un policier de Los Angeles, est grièvement blessé. Pendant ce temps, dans une région reculée du Montana, Eduardo Fernandez, le père d'un collègue de Jack, voit d'étranges lumières et sept une présence maléfique dans la forêt. Une suite d'événements de plus en plus inquiétants le conduit inéluctablement vers une confrontation où il risque de perdre la raison et peut-être davantage. Après plusieurs mois entre la vie et la mort, McGarvey décide de tenter un nouveau départ avec sa famille dans le Montana. Là, il va devoir affronter une menace encore plus terrifiante que la violence urbaine.

 

 

Mon avis :

Ce roman mélange habilement fantastique et psychologie de personnage loin d'être caricaturaux. L'action avance et monte crescendo pour parvenir à un final des plus vite expédié. Même si le début ne laisse pas paraître les évènements à venir, il faut bien avouer que l'auteur nous met l'eau à la bouche. L'ennemi n'apparaît pas de suite et laisse le suspense monter petit à petit. Et c'est l'un de mes plus grands regrets. 

On ne sait que peu de chose sur l'ennemi, cet être qui vient de l'espace ou d'on ne sait où. Mais les choses qu'on découvre sont suffisantes pour le lecteur et lui permet d'utiliser son imagination pour émettre des hypothèses. 

Le final m'a déçu. Le policier abandonne sa femme et son fils face à l'ennemi pour tenter de trouver de l'aide à des kilomètres en pleine tempête. Le plus évident aurait été que ce soit la femme qui y aille, étant donné la récente blessure de Jack. De plus le villageois qui vient les aider, met trop de temps à réagir car au début il ne comprend rien et ne trouve pas ça si dérangeant qu'une famille brule leur maison.
L'ennemi est bien vite détruit et je m'attendais à davantage de complications.

En résumé, ce roman est sympathique à lire même si la fin est assez décevante.

Publié dans romans

Commenter cet article