Entretien avec un Vampire de Anne Rice

Publié le par louve

http://i25.servimg.com/u/f25/11/15/04/23/entret10.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

De nos jours, à la Nouvelle-Orléans, un jeune homme a été convoqué dans l'obscurité d'une chambre d'hôtel pour écouter la plus étrange histoire qui soit. Tandis que tourne le magnétophone, son mystérieux interlocuteur raconte sa vie, sa vie de vampire.

 

 

Mon avis :

Anne Rice m'avait enchantée avec Vittorio le Vampire et c'est en espérant retrouver la magie de son style et de ses histoires que je me suis plongée dans Entretien avec un vampire. 
Le début laisser présager une histoire cruelle et sombre. Et ce n'est pas faux. Louis est un vampire torturé. Il cherche des réponses qu'il n'aura probablement jamais et ça on le sent dès le début du roman. S'il souhaite conter son histoire c'est pour lui permettre d'y voir plus clair.

Niveau histoire, j'ai adoré. Les vampires sont ici encore très humains loin de tout ce qu'on est habitué à voir ou lire et surtout Louis ne peut permettre de voir les Hommes souffrir. Lorsqu'il devient Vampire, on souffre avec lui de sa nouvelle condition. Lorsqu'on rencontre Lestat, on ne voit à travers lui que solitude et désintérêt pour ceux qui l'entourent. Lestat ne cherche qu'à avoir un peu de compagnie, qu'à devenir quelqu'un d'important, un maître et pourtant, il restera au fond de lui même bien seul. Quant à Claudia, je n'ai pas aimé ce personnage de femme-enfant. Elle est beaucoup plus cruelle que Louis et Lestat et elle n'a jamais de remord.

Ce trio improbable que je trouvais au demeurant fort sympathique ne résistera pas longtemps et Claudia soucieuse de libérer Louis, tentera à plusieurs reprises d'éliminer Lestat car ce dernier ne leur apporte aucune réponse à leur question sur les vampires. Ils restent dans l'ignorance de leur condition et je pense que c'est ça qui leur fera le plus mal.

Lorsque Claudia et Louis s'en vont, à la recherche d'autres vampires qui pourront leur offrir leur réponse, on est loin de se douter de ce qu'ils découvriront. Et c'est pour cela,, je pense, que Lestat les protéger. La fin du roman est assez brutale et très sombre, mais cela ne déçoit nullement le lecteur qui en redemande.
Concernant les relations entre les personnages j'ai trouvé que Louis était froid avec Lestat et Armand, alors que pour Claudia il aurait tout donné.
Lestat est un personnage que j'apprécie énormément et je pense me procurer la suite pour le redécouvrir à nouveau.

Publié dans romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article