Cugel l'astucieux de Jack Vance

Publié le par louve

http://lireetvoir.l.i.pic.centerblog.net/x674luku.jpg

 

Quatrième de couverture :

Pour avoir tenté de dérober les trésors du Magicien Rieur Iucounu, Cugel est envoyé dans les Contrées du Nord. Là, il doit trouver une lentille de verre violette qui permet d'accéder à la vision du Monde Supérieur.
A travers ces lentilles, qui servent d'yeux au peuple de Cutz, une misérable cabane devient un somptueux palais et une femme hideuse, une princesse de rêve.
Voici le début d'une série d'aventures qui entraînent Cugen dans des contrées magiques. Tour à tour, il est projeté d'un million d'années dans le passé, il affronte des monstres assoiffés de sang, il doit se mesurer dans un dernier combat avec le Magicien Rieur.
Il fallait vraiment toute l'ingéniosité de Cugel pour se sortir de pareilles situations et mériter le nom d'astucieux!

 

 

Mon avis :

Enfin un one-shot en fantasy qui ne nous laisse pas sur notre faim!

De plus je crois qu'on est dans un roman où le héros ne cessera pas de vous étonner. Menteur, lâche, voleur, Cugel possède plus de défauts que de qualités. Pourtant on ne peut lui en tenir rigueur quand on découvre avec quelle intelligence il se sort de situation extrême et bien souvent au dépens de la vie d'innocent. Je crois que c'est ce roman que je cherchais en lisant de la fantasy : un héros sans foi ni loi. Des aventures extraordinaires et exaltantes, un humour omniprésent ( bien différent de Terry Pratchett toutefois!) . Je me souviens qu'au début de ma lecture, je me suis dis : ” tiens un héros qui vole. Bah, il n'a pas l'air très fort. Cela ne va pas vraiment me divertir.”
Non, Cugel ne ressemble pas à Conan le Barbare. Pourtant il se sort de situation vraiment avec brio. Ce qu'il faut savoir, c'est que la traduction française ne comporte pas toutes les nouvelles. Car Cugel c'est un héros qu'on suit grâce à des nouvelles. Paru en 1966, l'édition anglaise comporte elle une nouvelle en plus qui se situe entre le monde supérieur et les montagnes de Magnatz. 
Bref, beaucoup d'actions, de rebondissements dans ce roman très bien écrit. Vous n'êtes pas prêt de vous ennuyer!

Publié dans romans

Commenter cet article