Contrat sur un vampire de G.Reeves-Stevens

Publié le par louve

http://lireetvoir.l.i.pic.centerblog.net/cb8b47cc.gif

 

Quatrième de couverture :

A Londres, des Jésuites armés d'arbalètes et des assassins doués d'une force surhumaine se battent à mort autour d'un cercueil anonyme... A Washington, le Projet Nevada s'efforce de dissimuler une découverte capitale en matière de virologie... A New-York, les membres d'une très ancienne secte décident d'éliminer une jeune femme qu'ils considèrent comme traître à leur cause... Et Granger Helman, tueur à gages aspirant à une retraite bien méritée, se voit proposer un contrat qu'il ne peut pas refuser. La cible est Adrienne Saint Clair, séduisante jeune femme, mais la proie la plus dangereuse que l'on puisse imaginer. Surtout quand on en tombe amoureux...

 

Mon avis :

Non, dire qu'Helman tombe amoureux d'Adrienne c'est un mensonge car leur relation ne voit le jour qu'à la fin du roman et ce n'est pas ça qui en fait une proie dangereuse. Ce qui est en fait une proie dangereuse, c'est avant tout parce qu'elle est un vampire, un Yber. Et lui est un tueur à gage impitoyable qui n'a pas le choix de la détruire car sa soeur et ses neveux sont en danger s'il ne met pas à terme ce contrat. Et en plus de cela vient s'ajouter tout un gouvernement américain qui tient la vérité à l'écart de la population comme le fait que le cancer est en réalité contagieux et que seul le sang de vampire peut guérir. Mais en plus on voit l'église différemment avec ce roman, car les jésuites sont vraiment plus dangereux que l'armée! Sans compter le conclave, la secte des vampires qui essaye également de tuer Adrienne car elle a découvert quelque chose de si important pour les humains mais si péjoratif pour les vampires qu'il risque vraiment d'y avoir une bataille!

En tout cas certains passages sont gores, violents et bourrés d'actions et ça fait du bien! Mais le petit bémol de ce roman assez court, ce sont toutes les explications sur le conclave et sur les jésuites ainsi que l'histoire des vampires qu'on pourra y lire. 

J'ai aussi eu beaucoup de pitié pour le tueur à gage parce qu'il se fait manipuler du début à la fin et par tout le monde! Le pauvre il est tellement niais ^^.

En tout cas la machination gouvernementale à la X files vaut bien le coup de lire ce bouquin!

Publié dans romans

Commenter cet article