Coldheart Canyon de Clive Barker

Publié le par louve

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv11853542.jpg

 

Nombre de page : 734

 

Quatrième de couverture :

Star de cinéma sur le déclin, Todd Picket décide, afin de s'achetre quelques mois supplémentaires au sommet du box-office, de recourir secrètement à la chirurgie esthétique. Le résultat, catastrophique, l'oblige à trouver en urgence une demeure à l'écart du feu des projecteurs. Ce sera Coldheart Canyon, l'ancienne résidence de Katya Lupi, gloire de l'âge d'or hollywoodien dont on disait qu'elle y donnait autrefois des soirées de débauche très prisées par le gotha mondain. De découvertes étranges en surprises macabres, Todd s'apercevra — à ses dépens — que les rumeurs étaient bien en deçà de la réalité.

 

 

Mon avis :

Clive Barker est un romancier, scénariste de BD, auteur de théâtre. L’auteur est très connu pour ses romans mais aussi pour Hellraiser, au cinéma.
En débutant ce roman, je savais que j’allais lire une histoire étonnante avec un style d’écriture hors du commun.
Déjà la couverture m’avait fait de l’œil ainsi que la quatrième de couverture. Mais j’étais loin de me douter que j’allais avoir sous les yeux un vrai coup de cœur !
L’histoire débute avec une actrice du nom de Katya Lupi. Une véritable star du fait de sa beauté ténébreuse. Elle est une gloire de l’âge d’or Hollywoodien alors que les films étaient muets. Grâce à Zeffer, elle se verra offrir une fresque peinte sur des carreaux et qui recouvrent une pièce entière. Dès lors, la vie à Coldheart Canyon, le palais de la jeune actrice ne sera plus jamais la même. Et puis on passe à une époque plus moderne avec une autre star du nom de Todd Pickett, un jeune homme très beau mais qui n’est pas un très bon acteur, ce qu’on découvrira au fur et à mesure de l’histoire. Celui-ci après un lifting qui a échoué, cherchera à se cacher dans un endroit isolé pour éviter d’avouer à ses fans et à tout Hollywood qu’il a eu recours à la chirurgie esthétique et que l’opération est un échec. Il se retrouvera donc à Coldheart Canyon avec Marco, son garde du corps et il tombera très vite sous le charme des lieux. Mais c’est lorsqu’il fera la connaissance de Katya que tout va basculer. Car Katya n’est pas morte, elle a plus de cent ans, mais en paraît toujours à peine plus d’une vingtaine. Le sous-sol de la maison, où se trouve le Pays du Diable , nom donné à la fresque, permet aux habitants de la maison, de réellement profiter de la vie. Ainsi Katya n’est pas seule à être dans la demeure. Tous les fantômes des stars qu’elle a autrefois invité à passer des soirées d’orgies chez elle, sont là près de la maison, pleurant pour retourner au sous-sol, leur drogue. Mais Todd découvrira qu’il y a bien d’autres choses étranges qui rôdent près de la maison. Des hybrides, moitié humains, moitié animaux, fruit de l’union interdite entre fantômes humains et animaux sauvages venus tout droit de l’enfer.
Todd va pénétrer dans un cauchemar auquel il pensait ne jamais faire face.
Concernant l’histoire, j’ai adoré la complexité de l’intrigue. Il ne s’agit pas juste d’une fresque dans ce roman qui a des pouvoirs étranges, mais aussi d’un acteur qui va tenter de survivre à la folie de la célébrité, d’une fan obsessionnelle qui viendra lui sauver la vie, afin de pimenter la sienne, trop terne. Et dans l’intrigue de la fresque, on découvre une autre intrigue, celle de la chasse. Le duc Goga qui tua malencontreusement le fils de Lilith et du Diable, un enfant chèvre, est maudit. Il doit chasser à jamais jusqu’à ce qu’il retrouve le fils de Lilith et le lui rende, vivant. L’histoire peut sembler très compliquée mais au fur et à mesure de la lecture, tout s’éclaire et on découvre un royaume riche en créature, des personnages vraiment très attachants et une histoire des plus originales !
J’ai été totalement conquise, envoûtée, amoureuse de cet univers et de l’histoire que Clive Barker nous offre. Mais je pense qu’il est important de préciser que certains passages (beaucoup même) sont à la limite de la pornographie et de l’horreur et qu’il serait préférable de déconseiller ce roman à de trop jeunes personnes ou aux âmes sensibles, car ici aucun détail n’est mis de côté. L’auteur nous raconte tout, nous confie tout, sans omettre un seul détail, aussi horrible soit-il.
Ainsi tout le monde a le droit à son petit quart d’heure cochon dans le roman et même l’héroïne Tammy, se voit toucher la poitrine par l’enfant du diable ! (il prendra d’ailleurs énormément de plaisir à toucher et embrasser cette poitrine car Tammy est une femme obèse à la poitrine corpulente, et jamais l’enfant chèvre n’en avait vu de pareil.)
Sur les personnages je les ai tous plus ou moins adoré. On a Katya, une garce très belle qui sera la source des problèmes de notre héros Todd. Katya. On ne peut pas vraiment l’adorer, mais on ne peut pas la haïr non plus. Au fond, je pense qu’elle cherche juste à être aimé et à se venger d’une enfance où elle était prostituée par sa propre mère. On ressent la douleur avec elle de perdre Todd, mais en même temps la manière dont elle agira vis à vis de certains personnages qui auraient donné leur vie pour elle, nous donne envie de la voir mourir en souffrant, comme elle fait souffrir des centaines d’âmes. Car les fantômes de ce roman ne sont pas mauvais. Ils sont juste torturés, ils souhaitent retourner dans le Pays du Diable. Retrouver un peu de bonheur et de jouissance comme s’ils étaient toujours vivants.
Concernant Todd, je suis très mitigée à son égard. Il est le stéréotype du beau gosse qui ne pense qu’à lui mais au fond il est très seul et lorsque Katya lui proposera de rester avec lui, il ne réfléchira pas au début et il acceptera sans poser de questions toutes les choses étranges qu’il verra ou fera.
Mais mon personnage favori c’est Tammy. Cette femme banale et obèse et la directrice du fan club de Todd. Elle ne le connaît pas personnellement et lorsqu’il disparaît étrangement, elle décidera de partir à sa recherche. C’est par un grand hasard qu’elle découvrira qu’il se cache à Coldheart Canyon et ce qu’il lui est arrivé. Tammy est une femme au fort caractère qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense mais en même temps elle est altruiste et douce, et j’ai trouvé magnifique le passage où elle berce l’enfant du diable, sans être effrayé par son apparence à moitié animale.
Elle sauvera la vie de notre héros et de biens d’autres personnes en devenant une femme courageuse et téméraire. Elle laissera sa peur de côté pour devenir une véritable héroïne.

En bref j’ai trouvé ce roman magistral. Un concentré d’horreur, de drame, d’érotisme, de créatures enchanteresses, de stars et surtout une excellente critique d’Hollywood et de cet univers plein de paillettes et de strass. L’auteur qui au départ ne voulait que critiquer cet univers s’est laissée portée par son imagination pour nous offrir un roman magnifique !
Un vrai coup de cœur pour ma part !!

Merci aux Editions J'ai Lu! pour ce roman et à Accros et Mordus!

Publié dans romans

Commenter cet article

bambi_slaughter 06/12/2010 18:25


Je connais pas mais la couverture et ton avis me donnent envie de le découvrir. Je le note !


louve 06/12/2010 15:25


Très bien je note ses autres romans!
Je possède encore Everville de l'auteur à lire!


Miss Spooky Muffin 06/12/2010 14:58


J'ai moi aussi adoré ce livre, en tant que fan de Barker difficile de passer à côté ! Tammy est vraiment un personnage intéressant qu'il a réussi a transformer au fil de l'histoire, et sa manière
de mêler plusieurs univers sans que ça devienne fouillis est toujours aussi excellente. Je te conseille de lire ses autres livres, comme Abarat ou Imajica, je pense qu'ils te plairont !


louve 05/12/2010 16:28


pour Coldheart Canyon, une chose est sûre, on ne s'ennuie pas!
Par contre pour la comtesse sanglante, j'ai vu qu'il existait deux romans portant le même nom. Mais même s'il traite tous les deux de la comtesse, ce n'est pas la même histoire je pense ^^


AdorA 05/12/2010 11:10


hum sympa cette critique, a donne vraiment envie de plonger dans cette histoire phantasmagorique!
et hop un livre de plus dans ma PAL ^^
merci pour cet avis trèèès intéressant! (j'avoue que sans connaitre l'histoire, je trouvais la couv' fort sympa ^^)

ps: j'ai vu que tu va bientôt lire la Comtesse Sanglante! j'ai eu l'occasion de le commencer au lycée mais j'ai dû le rendre au CDI avant de l'avoir fini; le mien était écrit par Valentine Penrose,
c'est la même histoire tu crois?