Agnès de Chastillon de Robert Howard

Publié le par louve

http://lireetvoir.l.i.pic.centerblog.net/w68bu82b.jpg

 

Quatrième de couverture :

Insensible, immuable, porteuse de tragédie et de destin, Agnès de Chastillon traverse la vie comme l'unne des Parques. Les hommes qui l'accompagnent ne font pas de vieux os et ses adversaires sont innombrables. Et, parmi eux, il y a Costranno, un sorcier italien dont les pouvoirs sont à proprement parler terribles...

 

Mon avis :

Voici une héroïne française et un des personnages féminins marquants de Howard. Les textes mettant en scène Agnès de Cgastillon se passe au moyen-âge, à une époque où les femmes n'ont pas droit à la parole. 
Cela commence donc haut en couleur avec le mariage forcé de l'héroïne qui n'aura dès lors, de cesse de se rebeller pour se faire entendre des hommes. 
Car sa haine des hommes est son principal argument pour se faire entendre. 
D'ailleurs le premier de ses récits commence avec l'assassinat de son futur époux à l'église et ce, excusez du peu, devant le prêtre et les invités. 

A partir de cet instant, Agnès vivra pour être libre et n'hésitera pas à utiliser la violence pour gagner sa liberté. Elle ne s'encombrera d'ailleurs jamais de personne et surtout pas d'un homme. 

Ce roman regroupant plusieurs récits de la jeune femme est très abordable. Le style est efficace et les récits très différents pour permettre de mieux cerner notre héroïne.

Publié dans romans

Commenter cet article